David Gilardot, nous raconte l’histoire de sa 2CV :

3108229791_2_2_x7pGIoQm

« C'est mon grand père qui me l’a offerte pour mes 18 ans, elle était de 1976 et c'était la plus belle ! Au début ne connaissant pas ce monde ça m’a fait bizarre de rouler avec, mais au bout de quelque mois j'étais heureux et fier de rouler en deuche !

3108229791_2_6_syQujBVm

Comme on peut le voir il y a quelques modifications, je crois me souvenir que la première chose a été de mettre un autoradio (à cassettes mais avec le rds!!! aujourd'hui ça semble ridicule mais on était 1998 !), je l'ai mis sous la planche de bord à droite et deux haut-parleurs devant et deux derrière où j'avais fait une plage en bois. J'ai aussi changé les sièges avant, j'ai mis des sièges de R5, c'est une modification très facile à faire. J'ai mis une pendule récupérée sur une R9 (avec l'éclairage pour la nuit!), bien sûr le moteur a eu droit a son démontage pour être remis a neuf (pochette de joint complète, rodage de soupapes, etc....), un feu de marche arrière mais qui ne fonctionnait pas avec un interrupteur (non trop simple!) j'avais mis un contacteur sur la boîte, une série de voyants sur la gauche du tableau de bord (clignotant, veilleuse, code, phare et starter avec un contacteur sur le carbu), j'avais aussi mis un compte-tours (ça c'était vraiment pour le fun!!), j'avais fabriqué un attelage. J'ai fait plusieurs concentrations notamment celle des 2CV du Poitou à ST Benoit (86), c'est d'ailleurs là que le châssis a plié ! Par manque de place j'ai du m'en séparer (ce que je regrette aujourd'hui). »

3108229791_2_4_odlctJBO